Be the change

Via Ilovepolitics.info

La nouvelle affiche pour l’investiture d’Obama (le 20 janvier) qui reprend les codes de la mémorable affiche de campagne « Hope »

bethechange

Publicités

9 janvier 2009. Étiquettes : . USA. Laisser un commentaire.

Barack 2.0 : des promesses à l’agenda

Obama a été le 1er cyber-candidat, il est en passe de devenir le 1er cyber-gouvernant.

C’est avec émotion que nous avions reçu le 4 novembre l’initiative du nouveau Président fraichement élu, de faire muter son site de campagne en site de gouvernance online.

Deux semaines plus tard nous nous rendons compre qu’il ne s’agit pas d’un effet d’annonce: change.gov n’est pas un site fantôme, mais un vrai instrument de communication politique et d’écoute des citoyens américains.

Le nouveau Président privilégie les recettes qui ont fait son élection:

Un style ultra direct

Une allocution droit dans les yeux en direction de tous les internautes: c’est via sa « weekly adress » (vidéo Youtube) qu’Obama donne le ton de sa politique. Et ça fonctionne, près d’un million d’internautes ont visionné la dernière « adress of the President-elect » sur la crise économique. Cette nouvelle « webTV » n’est pas sans rappeler, sur le même Youtube, la channel Number 10 (Downing street) du Gouvernement anglais. Mais la version anglaise n’atteint pas les records de visionnage d’Obama, pour la simple raison qu’elle est conçue sous forme de reportages sur le Gouvernement (mis à part l’allocution de Gordon Brown sur la home page). Obama, lui, s’adresse directement à son peuple.

Des engagements du candidat aux engagements du Président:

Grande première en gouvernance politique (mais pas en campagne politique), Le nouveau Président élu offre à ses administrés un agenda des actions politiques qui seront menées. En France on a jamais vu ça, malgré quelques initiatives citoyennes essayant tant bien que mal de créer des observatoires des engagements politiques des candidats élus.

La grande intuition d’Obama est d’inventer un début de Net-gouvernance. Via son blog et l’agenda, il grave ses engagements de Président dans le marbre numérique. On passe donc des promesses de candidat qui n’engagent que ceux qui les écoutent, aux actions qu’il s’engage à mettre en place. Les promesses deviennent engagements définitifs via un agenda.

Il faut un sacré courage politique pour s’engager sur des actions, une fois élu. Obama prête le flanc car ses actions sont gravées dans le marbre, et aussi parce qu’elles sont passées à la moulinette des internautes.

Mais c’est le prix à payer pour inventer un début de net-gouvernance

changegov

23 novembre 2008. Étiquettes : , . USA. Laisser un commentaire.