Des millions de coups de Ba-Bush online

 » Objective : Hit president Bush in the face with your shoes « 

Le nouveau web game qui cartonne c’est Sock and Awe ! qui consiste à shooter virtuellement le Président Bush à coups de chaussures.

sockandawe

Avant tout, rappelons nous qu’en France, on sait aussi parler de chaussures : mais si les Berluti de Roland Dumas ont fait du bruit à l’époque du scandale des frégates, ce n’est rien à côté de l’attentat à la babouche de Bush par le journaliste irakien Mountazer al-Zaïdi, qui lui a littéralement enflammé le web.  Et il y a de quoi,  c’était quand même drolissime, même si le pauvre bougre risque maintenant 14 ans de prison… ça vaut cher la paire de chaussures (en plus il parait que c’est pas des Berluti). Plus de 5 millions d’internautes ont vu cette vidéo sur Youtube, au point d’ailleurs qu’Associated Press, qui a fait les images, a demandé son retrait

bush-video-chart_pompe

Alors après la vidéo de l’attentat, voici le presque casual game pour en mettre plein sur la gueule du Président US bientôt sortant. Et ça marche puisque plus de 7 millions d’internautes ont shooté Bush.

Cette réussite n’est pas sans rappeler le succès du mini-jeu flash du coup de boule de Zidane après la finale de la Coupe du monde de foot en 2006. Il y a donc bien dans ces opérations une opportunité de communication qui semble se dégager, et que je peux essayer de définir selon plusieirs critères de réussite :

1. la réactivité : la prime revient au premier qui sort un jeu, il faut donc être très à l’écoute de l’actualité et l’opinion pour « sentir » le buzz

2. la légèreté : un principe de jeu très light (donner un coup de boule, ou balancer une pompe) proche des casual games qui connaissent un grand succès en ce moment pour leur simplicité et leur côté grand public. En découle bien sûr un développement technique très light aussi afin de sortir le jeu très vite. ce n’est d’ailleurs pas anodin que le plus souvent ce sont des internautes indépendants qui crèent ces jeux flash. ici cela ne semble pas être le cas, le jeu est brandé « PopJam »

3. le potentiel de viralité : conséquence de la réactivité et de la légèreté, le jeu se propage à toute vitesse. A noter d’ailleurs la barre de buzz ou de share, très simple et efficace sur l’interface, qui permet de transmettre la blague via Facebook et autres réseaux de partage.

Un petit plaisir, le passage sur l’histoire des chaussures de notre Dumas national :

28 août 1991: Christine Deviers-Joncour a réglé, avec sa carte de crédit Elf-Aquitaine International, la facture de 11 000 francs d’une paire de chaussure destinée à Roland Dumas, fabriquées sur mesure chez Berluti, célèbre bottier parisien. Les enquêteurs ont découvert, dans cet établissement, un second bon de commande, pour une paire de chaussure au prix de 13 000 francs, sur lequel figurent les noms de l’ancien directeur du cabinet de Roland Dumas au Quai d’Orsay, Bernard Kessedjian, de sa secrétaire et aussi de Mme Joncour

Publicités

17 décembre 2008. Étiquettes : . USA.

One Comment

  1. Al-Kanz replied:

    Ba-Bush, c’est bien trouvé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback URI

%d blogueurs aiment cette page :